La loi Pinel, une opportunité

Le marché hexagonal de l’immobilier neuf a repris du poil de la bête au premier trimestre 2015. Plusieurs raison à cela : baisse du prix du m2, chute des taux immobiliers, mais surtout apparition de lois en faveur de l’investissement dans la pierre. Parmi les lois de défiscalisation en vigueur en France, la loi Pinel est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2015.

La loi en faveur des investisseurs

La loi Pinel est très favorable aux investisseurs, car elle permet d’obtenir des avantages fiscaux conséquents. En effet, tout investisseur bénéficie d’une réduction d’impôts pouvant aller jusqu’à 6000 Euros par année. Et ce, pendant 9 à 12 ans. Une aubaine pour ceux qui veulent investir dans le logement neuf ou  en achèvement futur. Toutefois, il faut se soumettre à quelques contraintes avant de pouvoir profiter de la loi Pinel, notamment la limite de la valeur du bien au m2.

La loi Pinel rentre dans le cadre de la politique immobilière visant à booster les offres ainsi que les demandes sur le marché. Cette loi est surtout en faveur du développement des logements intermédiaires disposant de loyers raisonnables.

L’investisseur, toujours gagnant

La loi Pinel implique un plafonnement des loyers. Ce qui peut rebuter plus d’un investisseur. Toutefois, après calcul, il s’avère que l’investisseur gagne car l’impôt économisé dépasse (en valeur) le manque à gagner causé par un loyer plafonné. Effectivement, d’une région à une autre, ce bénéfice varie, mais l’essentiel est là : l’investisseur gagne plus qu’il n’en perde !

Photo: alexandria / Pixabay